Le 21/04/2015 Marché de l'assurance

Les cyber-attaques d'organismes institutionnels ou de grand médias ont fait la Une de l'actualité ces dernières semaines. Dans le même temps, 3 de nos clients importants ont fait l'objet d'attaques similaires depuis le début de l'année. A ce titre nous développons ci-dessous quelques conseils utiles afin de se prémunir contre ce nouveau type d'agression touchant les TPE/PME :

1°) Investir dans la protection de son système d'information

C'est la règle numéro 1 ! Votre système d'information est devenu, au fil du temps, le réacteur de votre entreprise. La mise en place d'un système de protection de vos systèmes comme de vos données est, de ce fait, un enjeu majeur permettant d'assurer la perennité de votre entreprise en cas de panne, mais aussi et surtout en cas d'intrusion malveillante. Quantité de sociétés de services se sont positionnées sur ce marché de la protection informatique ces dernières années. AGB Assurances a décidé, depuis longtemps déjà, de nouer des partenariats stratégiques avec certains acteurs, à l'expertise reconnue, avec pour ambition de vous accompagner dans ces démarches. Contactez-nous pour en savoir plus !

2°) Connaitre ses obligations légales

Nous collectons tous, dans nos activités respectives, énormément de données confidentielles sur nos clients et partenaires. Sans parler des entreprises opérant dans le secteur du e-commerce qui disposent des coordonnées bancaires de leurs clients. Le législateur impose un certain nombre de contrainte en amont et en aval d'une attaque informatique et il est indispensable que les Chefs d'Entreprises aient connaissances de leurs obligations. Là encore nous nous proposons de venir vous expliquer la teneur de ce cadre réglementaire.

3°) S'assurer pour se protéger

Devant ce marché naissant des cyber-risques, les Compagnies d'Assurances développent des produits adaptés à tous types d'entreprises, de la plus importante à la plus petite, afin de vous apporter une couverture d'assurances vous permettant de faire face sereinement à une attaque. Il faut savoir que les conséquences financières d'un piratage informatique font systématiquement parties des exclusions générales des contrats de Responsabilité Civile. Il est donc nécessaire de s'assurer en complément contre les frais occasionnés par un sinistre de ce type : reconstitution des données, gestion de crise (médiatisation par exemple), coût engendré par le respect des dispositions légales en la matière, frais de justice, etc... Tout cela représente un enjeu stratégique pour les entreprises et nous souhaitons vous accompagner dans la mise en place de ce type de solution.