Le 15/06/2014 Marché de l'assurance

Les frontaliers travaillant en Suisse doivent désormais choisir d’être affiliés soit en France, à la Sécurité Sociale, soit en Suisse (LAMal). Auparavant, 90% des 170 000 français travaillant en Suisse faisaient le choix de recourir à une assurance privée, moins onéreuse et plus performante.